J. Faucounau

Keywords: Hittites, Hiéroglyphes Hittites, Anatolie, Histoire

Abstract

Malgré les efforts de plusieurs générations de savants, le déchiffrement du "hittite hiéroglyphique" conserve encore aujourd'hui un irritant caractére d'"inachevé". L'incertitude semble régner sur plusieurs valeurs phonétiques (n'a-t-on pas vu récemment trois spécialistes éminents remettre en cause les valeurs a et i de deux des signes les plus fréquents?!.. Cf[8] de la bibliographie in fine) -- les savants se disputent sur le vocalisme des signes syllabiques, l'un lisant me ou mi ce que l'autre lit mu -- ou ils ne peuvent se mettre d'accord sur les raisons de l'homophonie...